articles

Exigence, contrôle, maîtrise, performance... 

Ces mots résonnent-ils en vous ? 
A la fois nécessaires et précieux pour évoluer, ces termes évoquent également impératif, autoritarismerigueur et contrainte...

Force est d'admettre que la société, le milieu professionnel et parfois soi-même, nous poussent à la quête de la maîtrise.

Ils sont à double tranchant et peuvent mener à l'épuisement, au burn-out, en oubliant de vivre l’instant présent.

« Il faut que… », « Je dois… » « Je suis obligé de… » se conjuguent à tous les pronoms !

Le lâcher-prise se présente aujourd'hui comme la clé pour rétablir la balance, atteindre un équilibre et ainsi, favoriser épanouissement et bonheur

  • Qu'est ce que le lâcher-prise ? Dans quelle mesure et comment "lâcher" ? 
  • En quoi la Sophrologie nous invite t'elle naturellement au lâcher-prise ?

Lâcher-prise : de quoi s’agit-il exactement ?

Le lâcher-prise se définit comme "un moyen de libération psychologique consistant à se détacher du désir de maîtrise".

Se libérer, chouette idée !

Le désir de maîtrise ? Qui et quoi ai-je le désir de maitriser ?

Est ce que j’ai réellement une prise sur cela ? 
Qu'est ce que cela m'apporte de maîtriser ? Quelles sont les incidences si je ne maîtrise pas ?

La vie est emplie d’imprévus, d'impondérables. Elle est ainsi, toujours en mouvement.

Pourquoi chercher à tout maîtriser, dominer, contenir, réprimer ?

Et si finalement vivre n'était-il pas contradictoire avec cette idée de maîtrise ?

Le lâcher-prise est donc accepter que tout ne puisse pas être contrôlé, maîtrisé.

Les « je dois », « il faut que », sont autant d’obligations que nous nous imposons et de charges mentales lourdes à porter.

Ces obligations et pensées nous épuisent, tirent sur notre système nerveux, amenant ainsi beaucoup de stress dans le corps. Toutes ces "prises" sont autant de tensions qui s'accumulent...


Le lâcher-prise est donc une forme de libération, il permet de se détacher du stress et de préserver son équilibre !

Comment arrive-t’on à lâcher-prise ?

Rien n'est permanent, tout est en perpétuelle évolution

Nous ne sommes pas responsables de tout, nous ne pouvons donc pas maîtriser tous les évènements.
Tout au long de notre vie, nous sommes confrontés à des évènements heureux, joyeux, tristes, difficiles... 

Nous faisons comme nous le pouvons, soyons indulgents avec nous-mêmes.

Lâcher-prise, c’est accepter les changements, les transformations, les phénomènes sur lesquels vous n’avez aucun contrôle. Nous n'avons de prise que sur nous-mêmes.

Il est inutile de vouloir retenir le passé car nous n'avons pas ce pouvoir. Cela n'engendre que frustration et déception.

Il s'agit d'accepter ce qui est pour pouvoir vivre
La vie est mouvement, être figé sur le passé nous prive de cet élan.

Lâcher-prise, c'est également accepter ses limites.
Bien que l’être humain soit riche en capacités, nous ne sommes pas des super-héros et ne pouvons pas être efficients 24H dans une journée.

Inutile de s’acharner, cela ne vous mènera qu'à l'épuisement !

L'union fait la force : en acceptant de déléguer les tâches, vous vous libérez de certaines charges mentales et préservez votre énergie.

 

La Sophrologie, une clé vers le lâcher-prise

Le lâcher-prise commence par notre corps.
Revenir au corps, l'écouter, être attentif à ses ressentis... Il nous indique avec certitude notre degré de bien-être et d'équilibre

La détente et le relâchement que procure une séance de sophrologie est déjà une forme de lâcher-prise. La conscience de votre respiration, le repos du corps et du mental, amènent une hauteur et prise de recul sur tout ce qui vous entoure.

Vous vous allégez des préoccupations, et êtes ainsi en mesure de vous recentrer et d'être dans l’instant présent.

En libérant le champ mental des pensées envahissantes, vous pouvez faire cap vers l'essentiel : ce qui est important pour vous.

Vivre le moment présent, c’est vivre pleinement, observer ce qui nous entoure, en profiter. Avoir un nouveau regard sur des petits bonheurs simples et faciles, et en savourer la satisfaction.

Equilibrer le corps et l'esprit, prendre du recul, se recentrer sur soi, revenir à l'instant présent, observer d'un regard neuf ce qui nous entoure : telle est la clé que la sophrologie nous offre pour parvenir au lâcher-prise.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ! 

Contactez-moi pour en savoir plus ou prenez rendez-vous en ligne


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.